Le collège de San jeronimo

Colegio de San Jeronimo

San Jeronimo est une petite communauté rurale d'environ 600 habitants du Nord-Est du Pérou, située à quelques kilomètres de la petite ville de Pedro Ruiz Gallo.
Le village, perché à 2200 mètres d'altitude, domine la vallée du Rio Utcubamba de près de mille mètres. On atteint Pedro Ruiz Gallo en autobus, 8h depuis Chiclayo, ou 6h depuis Tarapoto. De Pedro Ruiz de petits scooters 3 places amènent en quelques minutes au Puente de San Jeronimo sur le Rio Utcubamba, et de là il ne reste plus qu'à grimper une paire d'heures par le sentier muletier, à moins d'avoir la chance de trouver un 4x4 ou un camion qui s'attaque à la mauvaise piste menant au village.
Camion en difficulté sur la piste de san Jeronimo Tout le monde pousse le camion !
Le village vit de l'élevage et de l'agriculture, le climat y permet deux ou trois récoltes différentes par an, fruits, légumes, champs de pommes de terre parfois très éloignés des habitations. vue d'ensemble du village 1 vue d'ensemble du village 2
Depuis quelques années, il est doté d'un "instituto educativo", pimpant bâtiment peint en rose, couleur emblématique de l'ensemble des établissements scolaires péruviens. Cet "instituto" regroupe l'ensemble des classes équivalentes à celles du Primaire et du Secondaire de notre système éducatif.
Le nom "Tito & Sofia" de cet "instituto educativo" est celui d'une association d'entraide affiliée à "Enfants du Monde", qui a financé la construction de l'établissement il y a quelques années et qui maintenant en soutient la gestion, assure le recrutement et le suivi des enseignants, organise le parrainage de nombreux écoliers.
cour de récréation du collège fronton du collège
Dans ce collège / lycée, viennent non seulement les enfants du village mais aussi ceux des hameaux voisins. classe du grado 3 classe du grado 4
Les classes sont peu chargées. classe equivalent CM2 classe equivalent quatrième

Suivons un cours de Mathématiques.

Le menu du jour : Propriétés des racines n-ièmes à un niveau équivalent à celui de Seconde. Après un exposé magistral de la professeure de Mathématiques, un exercice est corrigé par une élève.

La théorie de l'apprentissage est ici à tendance transmissive (ce n'est pas le cas dans toutes les matières ni dans toutes les classes)
cours magistral sur les racines n-ièmes correction d'exercice
Une partie de la promotion 2015 du Baccalauréat avec quelques parents d'élèves.
Les mêmes, studieux, en cours de mathématiques.
promotion 2015 : la classe de Terminale cours de maths en Terminale

Les programmes de Mathématiques sont assez différents des programmes français, certains choix peuvent déconcerter. Par exemple, l'étude des fonctions numériques et de leurs variations s'effectue sans l'outil de la dérivée, y compris en terminale.
Le calcul trigonométrique occupe une place assez importante. Du fait de l'absence de l'outil de la dérivation, il n'y a pas lieu d'employer comme unité de mesure d'angle le radian, mais plutôt le degré.
Parmi les valeurs angulaires remarquables, il est admis que cos37°=4/5, ce qui laisse le champ libre à nombre d'exercices de calcul trigonométrique autour des lignes trigonométriques de 37° et 53°.
La calculatrice scientifique n'est pas du tout utilisée, seule la calculette basique a un très relatif droit de cité.

Il est à noter que les enseignants, en particulier celui de Mathématiques, sont recrutés pour une année scolaire, recrutement éventuellement renouvelable. Cette année 2014/2015, l'un des deux postes disponibles en Mathématiques n'était pas pourvu, les heures vacantes étant partagées au pied levé par divers professeurs.

Ce serait là un sacré challenge pour un jeune professeur parlant couramment le castillan (indispensable), désireux de connaître de nouveaux horizons et de jeter aux orties la calamiteuse idéologie d'évaluation par compétences, tout en gardant le souci de développer l'esprit d'initiative et le sens de la démarche scientifique. Mais il faudrait pour cela être habilité par le ministère péruvien de l'Education Nationale (?)

Ce professeur serait recompensé de son intrépidité par l'assurance de classes peu chargées, composées d'élèves volontaires et convaincus du rôle d'ascenseur social joué par l'Ecole.
Bref, un autre monde.

Les environs de San Jeronimo se prêtent à la randonnée et recèlent quelques trésors archéologiques encore confidentiels.
Le village tente de développer une forme de tourisme responsable, mais il reste (fort heureusement) à l'écart de la rapacité des gros tours operators.
paysage autour de san Jeronimo los Sarcofagos